14/05/2014

Deux journées des cinérenc'arts de Big Brol

big brol,fontaine-l'evêque,cinérenc'arts A LA BOUTEILLERIE 

Bd du Nord (ancienne Brasserie Patiny, face au N° 64)

RENOIR PÈRE ET FILS

LE VENDREDI 16 MAI À 20H

RENOIR

de Gilles Bourdos (France 2013)

Avec Michel Bouquet, Christa Theret, Vincent Rottiers


Sur la Côte d'Azur, en 1915. Le peintre Auguste Renoir a perdu toute joie de vivre, usé par les douleurs de l'âge, le décès de son épouse et les nouvelles venues du front, où son fils Jean se bat. Cependant, une sorte de miracle survient lorsqu'il rencontre Andrée, une jeune femme rayonnante de beauté et pleine de vitalité. Elle devient son modèle et lui rend l'envie de travailler.

Quand Jean, blessé, arrive au domicile de son père pour sa convalescence, il fait la connaissance de la jeune femme, qui a pris une place importante auprès d'Auguste. A son tour, il va bénéficier de la présence d'Andrée et voir sa vie prendre un autre chemin...

En cette année 1915, la propriété d'Auguste Renoir, cloué sur sa chaise roulante par une polyarthrite, ressemble à un gigantesque bunker, un huis clos à ciel ouvert, destiné à repousser deux dangers : la mort et cette guerre qui, déjà, a éloigné de lui deux de ses fils : Pierre, l'acteur, et Jean, l'indécis. Un jour, une jeune femme y pénètre, Andrée, qui séduit le vieux peintre par "le velouté de sa peau de jeune fille", sa rousseur, ses seins. Il ne peut plus se passer d'elle...

Apparemment, c'est un film immobile sur le vide entre les êtres. Mais c'est un film immobile où tout bouge, où le vide regorge d'affrontements secrets et de désirs réfrénés. Le cinéaste multiplie les mouvements de caméra, que leur élégance et leur fluidité rendent presque invisibles. Les Collettes sont un gynécée lumineux où des femmes de tous âges se dévouent pour permettre à l'artiste de poursuivre son oeuvre. Ça, c'est le jour. La nuit, la propriété devient un lieu de cauchemar où hurle un vieil homme, dont les cris de douleur terrorisent un gamin, boule de rancoeur et de chagrin, qui se bouche les oreilles au fond de son lit...

La vie bataille contre la mort. Et la vie, c'est cette Andrée (Christa Theret, érotique, splendide), qui veut tout, ose tout, tente de toutes ses forces de convaincre Jean, venu aux Collettes soigner une blessure de guerre, de devenir réalisateur pour faire d'elle une star. Elle finira par gagner : après la guerre, sous le nom de Catherine Hessling, elle sera l'interprète des premiers films de Jean, d'Une vie sans joie à La Petite Marchande d'allumettes, en passant par La Fille de l'eau et Nana... Gilles Bourdos traque ces élans — les premiers pas de Jean, les derniers d'Auguste — avec intelligence et sensualité...

Télérama

Organisation :

BIG BROL ASBL - LE PROGRÈS ASBL

Collaboration

La Province de Hainaut - Article 27 - Fleurs Cristaline - l'Étude (A. Fiore) - Feron Jardins SA Restaurant le Roy d'Ys - la SA Bouton

Entrée + 1 verre de vin : 3E

Renseignements : BIG BROL ASBL
rue de la Station, 58/2 – 6140 Fontaine-l'Evêque
Tel : 071 545 104 – Portable : 0497 535 034

 

------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

big brol,fontaine-l'evêque,cinérenc'arts 

A LA BOUTEILLERIE 

Bd du Nord (ancienne Brasserie Patiny, face au N° 64)

SAMEDI 17 MAI À 20H 

LA GRANDE ILLUSION

de jean Renoir (France 1937)

Avec Jean Gabin, Marcel Dalio, Pierre Fresnay, Erich von Stroheim, Dita Parlo

Pendant la Première Guerre mondiale, l'avion du lieutenant Maréchal et du capitaine de Boëldieu est abattu par le commandant von Rauffenstein, un aristocrate connaissant par hasard la famille du capitaine de Boëldieu. Les deux officiers français sont envoyés dans un camp en Allemagne. Là, ils retrouvent de nombreux prisonniers français, britanniques, et russes, de tous grades et issus de différents milieux sociaux. Ensemble, les prisonniers organisent différentes activités, partagent leurs maigres ressources et vivent au rythme des nouvelles de l'armée française qui prend et perd successivement des positions sur le front nord, notamment lors de la bataille de Douaumont. La chambrée, outre Maréchal et Boëldieu, regroupe également le lieutenant Demolder, un amoureux des lettres, le lieutenant Rosenthal, fils d'une riche famille juive dans les finances, un ingénieur du cadastre et Cartier, un sergent populaire et volubile. Ils décident de s'échapper du Lager en creusant un tunnel dans des conditions périlleuses. La veille de leur évasion, le sort veut qu'ils soient transférés dans un autre camp.Les mois passent. Maréchal et Boëldieu, après diverses tentatives d'évasion avortées, sont transférés dans un ultime camp fortifié en montagne, où ils ont la surprise de découvrir qu'il est dirigé par von Rauffenstein, maintenant infirme après une grave blessure et inapte au service actif. Ils retrouvent également, par hasard Rosenthal. Les deux officiers aristocrates se respectent et fraternisent plus ou moins, ayant en commun leur milieu et leur éducation, sous le regard de Maréchal, l'ouvrier et de Rosenthal, le fils de banquier juif. Poursuivant leur projet d'évasion, Maréchal et Boëldieu montent un stratagème raffiné pour s'échapper, mais un certain honneur personnel vis-à-vis à la fois de von Rauffenstein et Maréchal, pousse Boëldieu à se sacrifier pour couvrir la fuite de Maréchal et Rosenthal. L'évasion des deux compères réussit, mais Boëldieu est abattu par accident par von Rauffenstein, forcé par le devoir de tirer en direction de celui qui était devenu presque un ami. Dans leur fuite vers la Suisse à travers la campagne allemande, dans le froid et la neige, affamés et épuisés, Maréchal et Rosenthal sont accueillis dans une fermette par Elsa, une jeune femme qui élève seule sa fille Lotte et mène au mieux l'exploitation. Tous les hommes de la famille d'Elsa sont morts à la guerre, dans des batailles qui sont autant de grandes victoires allemandes. Rosenthal, blessé, et Maréchal décident de passer quelques semaines là pour reprendre des forces avant de reprendre leur route. Maréchal tombe amoureux d'Elsa, laquelle revit par la présence des pas d'un homme dans sa maison. Le soir de Noël, ils passent la nuit ensemble. Le jour du départ arrive, Maréchal, avec Rosenthal, reprend sa route vers la Suisse, tout en promettant à Elsa de revenir après la guerre, s'il vit toujours. Ensemble, ils franchissent finalement la frontière suisse.

Organisation :

BIG BROL ASBL - LE PROGRÈS ASBL

Collaboration

La Province de Hainaut - Article 27 - Fleurs Cristaline - l'Étude (A. Fiore) - Feron Jardins SA Restaurant le Roy d'Ys - la SA Bouton

Entrée + 1 verre de vin : 3E

Renseignements : BIG BROL ASBL
rue de la Station, 58/2 – 6140 Fontaine-l'Evêque
Tel : 071 545 104 – Portable : 0497 535 034

Les commentaires sont fermés.